Formalisez votre politque RSELe processus de la RSE avec Spidermak

La RSE s’est d’abord développée dans le monde organisations sur l’impulsion de quelques personnes passionnées. Désormais, nous entrons dans une véritable formalisation de la démarche. Des processus communs se mettent en place, des méthodes ont fait leurs preuves. Afin d’accompagner ce mouvement de professionnalisation, vous avez besoin d’outils performants.

Avec Spidermak, nous vous aidons à faire les bons choix.

Spidermak vous permet de systématiser votre approche des parties prenantes, et notamment le recueil de leurs besoins : tout d'abord, nous vous accompagnons dans le choix du référentiel (Global Compact, ISO 26 000, GRI) sur lequel vous souhaitez vous appuyer et construire votre reporting RSE, adapté à votre structure et à vos enjeux. La prise en compte des attentes de vos parties prenantes est ensuite une composante essentielle de la mise en œuvre de votre démarche RSE. Pour dialoguer utilement et efficacement, il convient ainsi de savoir avec qui dialoguer, d'être en mesure de qualifier vos parties prenantes, de mesurer le niveau de relation déjà existant ou encore d’évaluer leurs attentes vis-à-vis de l’entreprise. Pour chacun des items du référentiel que vous avez choisi , nous vous invitons donc ensuite à choisir un représentant d’un groupe de parties prenantes – et à lui prêter deux qualités :

  • Sa volonté à collaborer avec vous (est-il disponible ? dispose-t-il de temps ? de moyens ? de bonne volonté ?)
  • A-t-il un pouvoir (pouvoir de faire ou d’empêcher de faire) sur votre entreprise ? Peut-il décider pour vous ? Peut-il vous menacer ?

Lister ses parties prenantes avec Spidermak

Ces deux attributs vont permettre de classifier vos parties prenantes pour en déterminer quatre stratégies de dialogue :

  • Stratégie de veille : dans ce cas, votre partie prenante ne veut pas collaborer mais ne peut pas faire ou vous empêcher de faire non plus.
  • Stratégie de défense : dans ce cas, votre partie prenante ne veut pas collaborer, mais peut vous nuire.
  • Stratégie d’engagement : votre partie prenante est tout à fait disposée à collaborer, mais elle manque de pouvoir.
  • Stratégie de collaboration : votre partie prenante peut non seulement vous aider mais elle veut aussi collaborer.

Dialoguer avec parties prenantes grace à Spidermak

Ainsi, pour chaque item d’un référentiel de management RSE (global compact ou ISO 26000) ou d’un référentiel de reporting RSE (GRI), vous aurez identifié et choisi des parties prenantes et nommé un représentant de ce groupe. Vous irez ensuite discuter en personne avec ce représentant pour savoir quels sont les enjeux de ces parties prenantes – et vous pourrez décider ensemble d’un projet RSE qui puisse répondre à cet enjeu ainsi qu'à vos propres objectifs stratégiques !

Connaitre les enjeux de ses parties prenantes avec Spidermak

Spidermak organise également l’évaluation de vos projets. Une formalisation de son approche RSE est aussi synonyme de mise en place de processus d’amélioration continue. La RSE devient ainsi un vrai métier, crédible aux yeux de tous !

Evaluer ses projets RSE avec Spidermak